Fondation nationale Suisse pour le
don et la transplantation d'organes

MANIFESTATIONS

Sa, 24.05.2014
16ème Fête de l’Espoir à Genève
plus

Je, 29.05.2014
L'Oracle du Papillon - L' Exposition
plus

Sa, 14.06.2014
Tour de Suisse 2014 - du 14 au 22 juin 2014
plus

ACTUALITÉS

15.04.2014
Chiffres trimestriels de janvier à mars 2014
plus

NEWSLETTER

Veuillez nous communiquer votre adresse e-mail et vous recevrez notre Newsletter gratuitement.

Inscrire  Désinscrire

SWISSTRANSPLANT NEWS

03.03.2014
Swisstransplant News No. 22 / mars 2014
Télécharger

ABONNEMENT

Ici, vous pouvez vous abonner gratuitement pour recevoir les magazines „Swisstransplant News“!

Inscrire  Désinscrire

Recommandez cette page à un ami !

Swisstransplant
Laupenstrasse 37
CH-3008 Berne
Téléphone +41 31 380 81 30
Téléfax +41 31 380 81 32
info@swisstransplant.org


Find us on Facebook
Imprimer cette page

«Je ne peux pas être donneur d’organes parce que ...» – mais est-ce bien sûr?

 Idée reçue n° 4

 

Je ne peux pas être donneur d’organes parce que j’ai une hépatite ou je suis séropositif/séropositive.

 

La liste d’attente des receveurs d’organes comprend également des patients atteints du VIH ou d’hépatites B et C. Ces personnes peuvent sous certaines conditions faire un don à des receveurs également positifs/atteints. En plus des analyses de sang et des échographies de contrôle, des analyses spécifiques du virus sont effectuées par voie sanguine.


Idée reçue n° 3

 

Je ne peux pas être donneur d’organes parce que je bois régulièrement de l’alcool.

 

Toute consommation d’alcool n’endommage pas nécessairement le foie. Encore une fois, ce n’est pas la quantité d’alcool consommée qui compte, mais les éventuels dommages causés à l’organe. Analyses de sang et échographies nous livrent des informations sur son état de fonctionnement.


Idée reçue n° 2


Je ne peux pas être donneur d’organes parce que je fume régulièrement.


Le fait de fumer n’est pas un critère d’exclusion systématique pour un don d’organes. Il est cependant indispensable de savoir dans quelle mesure quelqu’un a fumé au cours de sa vie. Radiographies et analyses de sang permettent de constater leur état. Un cancer actif ou dont la rémission n’est pas avérée est une contre-indication au don d’organe.


Idée reçue n° 1


"Je ne peux pas être donneur d’organes parce que je suis trop âgé."

De nombreuses personnes ayant atteint un âge avancé pensent qu’elles sont trop âgées pour faire un don d’organes. Or il n’y a pas d’âge limite pour être donneur d’organes. Ce qui compte, c’est l’état de santé des organes concernés. Notre donneur d’organe le plus âgé avait 88 ans, par exemple. Et il a pu faire don de son foie et de ses deux reins.



Pléthore d’idées reçues, de rumeurs et d’informations erronées circulent au sujet du don d’organes. Un grand nombre de personnes pensent qu’elles ne peuvent pas être donneuses à cause de leur mode de vie ou de leur situation personnelle. La réalité s’avère bien différente. Ici même, nous démontons chaque semaine un de ces mythes.



 
22.04.2014
 
Envoyer cette actualité   Plus d'actualités

Powered by liebcom graphisme+site internet

© 2014 Swisstransplant. Tous droits réservés