La cornée

La cornée est la fenêtre de l’œil sur le monde. Alimentée par le liquide lacrymal, cette partie antérieure du globe oculaire est transparente et se compose de plusieurs couches. La lumière passe par la cornée puis par le cristallin avant d’arriver aux cellules sensorielles de la rétine qui transmettent les stimuli lumineux au cerveau via le nerf optique.

Pathologies pouvant entraîner une transplantation

Une opacité pathologique de la cornée peut être congénitale ou survenir suite à des lésions, des infections ou des ulcères. Des maladies héréditaires ou des troubles du métabolisme peuvent aussi provoquer une opacification de la cornée.

Si la perte de la transparence est durable, le recours à une transplantation de la cornée reste souvent la seule solution.

Près de 650 opérations sont effectuées en Suisse chaque année, le nombre de transplantations de cornées étant estimé à plus de 100 000 dans le monde entier. Il s’agit donc de la transplantation de tissus la plus fréquente.

C’est surtout la densité cellulaire de la face interne de la cornée qui permet de déterminer si une transplantation peut être envisagée. Si cette densité n’est pas suffisamment élevée, la cornée prélevée ne peut pas être utilisée pour une transplantation. Le besoin de cornées, prélevées sur des donneurs décédés, est donc nettement plus élevé que le nombre de transplantations réellement effectuées.