Le cœur

Le cœur est un organe musculeux creux de la grosseur d’un poing qui, grâce à ses contractions régulières, répartit le sang dans tout le corps et assure ainsi la circulation sanguine et l’alimentation en oxygène de l’ensemble du corps. La circulation sanguine transporte le sang désoxygéné de tout le corps vers le ventricule droit du cœur. Le sang arrive ensuite aux poumons où il est saturé d’oxygène. Le sang oxygéné passe alors par le ventricule gauche, puis par l’artère principale gauche qui le propulse dans tout le corps. Tous les organes et tous les tissus sont ainsi alimentés en sang oxygéné. Le rythme cardiaque est créé par des pulsations électriques qui sont générées dans le cœur même. Chaque impulsion transmise via le système de conduction du cœur provoque en alternance la contraction et la décontraction régulières du muscle cardiaque. Cette suite de contractions et de décontractions est à la base de la circulation sanguine.

Pathologies pouvant entraîner une transplantation

Une défaillance croissante du cœur, des malformations cardiaques congénitales, des maladies coronariennes ou encore des infections virales peuvent provoquer des insuffisances cardiaques chroniques et affaiblir le muscle cardiaque. Le cœur perd alors sa force de propulsion. La transplantation constitue une thérapie possible pour les patients ne réagissant pas aux thérapies médicamenteuses ni aux opérations.