Plan d’action « Plus d’organes pour des transplantations »

En 2013, la Confédération s’est fixé l’objectif suivant dans le cadre du plan d’action « Plus d’organes pour des transplantations » : 20 donneurs en état de mort cérébrale par million d’habitants. Une aspiration tout à fait réaliste au vu des chiffres de nos voisins français, italiens et autrichiens, qui comptent plus de deux fois plus de donneurs que la Suisse. Le contrat conclu en 2014 entre la Confédération, la Fondation Swisstransplant et le Comité National du Don d’Organes (CNDO) regroupe l’ensemble des nouvelles mesures visant à atteindre cet objectif : la formation obligatoire au don d’organes – commune à tout le pays – du personnel médical spécialisé, l’harmonisation du déroulement et de la gestion de la qualité ainsi que la mise en place de structures organisationnelles clairement définies dans les hôpitaux. Ces mesures devraient permettre une augmentation du nombre des organes disponibles dans un avenir proche. De plus, le don d’organes suite au diagnostic de mort cérébrale après arrêt cardio-circulatoire est pratiqué depuis 2011 à l’hôpital universitaire de Zurich et à l’hôpital cantonal de Saint-Gall.