Share Mail Print

Plan d’action « Plus d’organes pour des transplantations »

Le plan d’action « Plus d’organes pour des transplantations » 2013-2018 a permis d’introduire en Suisse différentes mesures afin d’augmenter le nombre de dons d’organes. Même si les mesures mises en œuvre ont eu des effets positifs, l’objectif fixé d’atteindre les 20 donneurs par million d’habitants n’a pas été entièrement réalisé, ce nombre s’élevant aujourd’hui à 18,6 pmp. Le nouveau plan d’action « Plus d’organes pour des transplantations » 2019-2021 vise à augmenter encore le nombre de dons d’organes par des mesures actualisées et ajustées en conséquence afin d’atteindre les 22 donneurs pmp. Ce contrat a été signé entre la Confédération, la Fondation Swisstransplant et le Comité National du don d’organes (CNDO), Swisstransplant et le CNDO ayant été chargés de trois des quatre champs d’action du plan 2019-2021, à savoir :

Formation du personnel médical
Il s’agit de la formation obligatoire, standardisée dans tout le pays et continue du personnel médical spécialisé dans le processus du don d’organes. Cette formation implique le contrôle périodique des connaissances requises.

Processus et gestion de la qualité
Il s’agit de l’homogénéisation nationale des processus et de la gestion de la qualité. C’est nouveau, il est prévu d’élaborer des processus homogènes liés au don d’organes après DCD (don d’organes suivant un décès dû à une lésion cérébrale secondaire après arrêt cardio-circulatoire). Ces processus concernent aussi le don de tissus. Les conditions-cadres de l’entretien avec les proches seront également vérifiées et optimisées.

Structures et ressources à l’hôpital
Il s’agit de la mise en place de structures organisationnelles clairement définies (tâches et responsabilités) à tous les niveaux du réseau de la coordination dans les hôpitaux, ainsi qu’entre les hôpitaux et Swisstransplant. L’efficacité et la rentabilité (prestations financées) de ces structures seront régulièrement vérifiées et adaptées, le cas échéant.

>> Modèle d’efficacité Plan d’action « Plus d’organes pour des transplantations » 2019 – 2021