Share Mail Print

Pourquoi faire don de ses organes ?

Tous ceux qui portent en eux le cœur d’un autre, le foie d’un donneur ou un nouveau poumon savent qu’ils doivent leur vie à leur donneur. Ces dernières années, les transplantations connaissent un taux de réussite de plus en plus important grâce aux progrès médicaux et aux avancées de la recherche. Les patients qui bénéficient aujourd’hui d’un don d’organes ont une espérance de vie bien plus longue qu’il y a seulement quelques années et leur qualité de vie s’est nettement améliorée.

Un donneur peut sauver jusqu’à sept personnes. En Suisse, environ 1480 personnes attendent un organe (état : décembre 2017). Tous les ans, environ 100 patients décèdent parce qu’aucun organe compatible n’a pu leur être attribué. Autant de raisons pour vouloir sauver des vies après sa mort.

En l’absence de carte de donneur, si cette carte est introuvable ou en l’absence d’une entrée dans le Registre national du don d’organes, les proches doivent se baser sur les souhaits du défunt pour prendre une décision. Ils doivent donc connaître vos souhaits quant au don d’organes. En leur faisant part de vos souhaits, vous les aidez à prendre une décision dans ce moment difficile.

Les histoires suivantes évoquent l’expérience de personnes qui ont vécu une transplantation et rappellent tout ce qu’un don rend possible. Toutes ces personnes se sont vu offrir une deuxième vie. Elles racontent comment elles vivaient avant leur transplantation et comment elles se sentent aujourd’hui.