Breadcrumb Navigation

Communiqués de Swisstransplant

Vivre-partager – La nouvelle campagne pour le don d’organe encourage le dialogue

Vivre-partager – La nouvelle campagne pour le don d’organe encourage le dialogue

Communiqué de presse du 6 septembre 2016

« Le don d’organes : parlons-en ! », tel est le message de la nouvelle campagne lancée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) en partenariat avec Swisstransplant, pour inciter les personnes à affirmer clairement leur volonté. Plus de 80% des Suisses sont favorables au don d’organes, pourtant le nombre de donneurs a chuté cette année. Souvent, les proches n’ont pas connaissance de l’opinion du défunt, car seule une minorité a informé sa famille ou rempli une carte de donneur. La nouvelle campagne encourage la population à aborder cette question délicate.

www.vivre-partager.ch

Nouveau : la carte de donneur numérique avec fonction de partage

Nouveau : la carte de donneur numérique avec fonction de partage

Communiqué de presse du 7 juin 2016

Plus de 115 000 téléchargements en sont la preuve : la carte de donneur numérique est une méthode populaire pour communiquer sa décision relative au don d’organes. La carte de donneur numérique est maintenant intégrée à l’application Medical ID, ce qui simplifie son utilisation. Il est désormais également possible de communiquer directement depuis l’application sa décision relative au don d’organes à ses proches par e-mail, via WhatsApp ou par SMS.

Réseaux de don d'organes en Suisse

Flyer 

2015 : meilleure année pour le don d’organe en Suisse

2015 : meilleure année pour le don d’organe en Suisse

Communiqué de presse du 19 janvier 2016

Jamais encore le nombre de personnes en Suisse ayant pu bénéficier d’un organe devant leur sauver la vie n’a été aussi élevé qu’en 2015 en Suisse. 143 donneurs décédés, cela représente 17,4 donneurs par million d’habitants.

Indicateurs 2015

Nouvelle campagne de Swisstransplant pour répondre aux besoins

Nouvelle campagne de Swisstransplant pour répondre aux besoins

Communiqué de presse du 7 septembre 2015

Suite aux résultats d’une enquête téléphonique réalisée par l’institut de sondages d’opinion DemoSCOPE, Swisstransplant a décidé de lancer une campagne d’information ciblée afin de sensibiliser le personnel médical spécialisé et la population. Le début de cette campagne coïncide avec la Journée nationale du don d’organes qui aura lieu le 19 septembre 2015.

Graphiques de l’enquête réalisée par DemoSCOPE

Photos de la campagne

Plan d’action « Plus d’organes pour des transplantations » Le domaine du don d’organes en Suisse : potentiel d’amélioration identifié

Plan d’action « Plus d’organes pour des transplantations » Le domaine du don d’organes en Suisse : potentiel d’amélioration identifié

Communiqué de presse du 23 juin 2015

Le plan d’action, lancé par la Confédération et les cantons, a pour objectif de faire passer le taux de dons en Suisse à 20 donneurs post-mortem par million d’habitants d’ici 2018. Il s’agit là d’une augmentation de plus de 60 pour cent par rapport à 2012. Au cours du dernier semestre, la Fondation Swisstransplant et le Comité National du Don d’Organes (CNDO) ont effectué une analyse exhaustive dans les hôpitaux en collaboration avec les acteurs concernés afin d’élaborer des mesures d’amélioration. Ces mesures sont en particulier axées sur l’organisation, sur la communication, sur la prise en charge des proches et sur le personnel. En outre, Swisstransplant sensibilise activement le public au don d’organes grâce à de nombreuses mesures. Ainsi, la célèbre bernoise Monika Erb assure la promotion de l’application echo112 lancée en 2014.

Des mesures pour améliorer un taux de dons toujours très bas

Des mesures pour améliorer un taux de dons toujours très bas

Communiqué du 23 janvier 2015

En matière de dons d’organes, la Suisse se situe dans le dernier tiers du classement européen. Au total, seuls 117 donneurs ont été enregistrés l’année dernière ; cela correspond, pour l’année passée, à 14,4 pour cent par million d’habitants. Sur ces 117 décès, 18 personnes étaient en état de mort cérébrale après un arrêt cardio-circulatoire. La Suisse est donc loin de remplir l’objectif fixé pour 2018 par le plan d’action de la Confédération et des cantons visant à atteindre 20 donneurs par million d’habitants.

Le bilan annuel 2014 vous trouverez ici.