Nicola Heyser Burger (née en 1971) a subi une greffe de cœur en 2010.

À l’âge de 28 ans, on a diagnostiqué chez Nicola une insuffisance cardiaque. Sept ans plus tard, elle a été opérée du cœur une première fois. Elle allait mieux après l’opération, mais son état s’est détérioré au bout de quelque temps. La seule solution envisageable était une transplantation cardiaque. En 2010, Nicola a finalement reçu une greffe du cœur. De nombreuses complications sont survenues lors de la transplantation, mais Nicola s’en est sortie et a repris pied dans l’existence.

Elle adore la mer, les voyages (faire un voyage d’un mois serait le paradis pour elle), le ski, la cuisine, la photo et l’équitation. Elle est dresseuse de chevaux et rêve de monter sur le podium lors d’une Coupe d’Europe, d’une Coupe du monde ou des Jeux Olympiques. Le plus important pour elle dans la vie, ce sont sa fille et sa famille, à qui elle a de nouveau du temps à consacrer après tous les hauts et les bas qu’elle a vécus.

Le don d’organes, oui ou non : voilà un sujet délicat. Quand on n’est pas soi-même dans une situation où on se sent si mal, où c’est une question de vie ou de mort, on a du mal à comprendre à quel point il est possible de désirer un organe. Toute personne pouvant s’imaginer recevoir un organe devrait être donneuse.