Breadcrumb Navigation

BLENDEND LEARNING – LA NOUVELLE PLATE-FORME D’APPRENTISSAGE POUR LE PROCESSUS DU DON D’ORGANES DU CNDO ET SWISSTRANSPLANT

La formation mixte, le nouveau programme de formation standardisé en Suisse et disponible en trois langues (de/fr/it), est destinée au personnel spécialisé médical directement impliqué dans le processus du don d’organes et doit lui permettre d’élargir ses compétences dans ce domaine.
L’objectif de cette formation spécifique est de détecter tous les donneurs potentiels arrivant dans des services de soins intensifs et d’urgence de Suisse ainsi que d’exécuter et de suivre l’ensemble du processus de don de façon homogène et selon des standards de qualité bien définis.
Afin d’atteindre cet objectif, il est indispensable que le personnel spécialisé concerné dispose des connaissances nécessaires en termes de détection, d’annonce et de suivi du donneur et de ses proches.

Il s’agit d’une formation modulaire comprenant en tout dix modules e-learning. Les modules de perfectionnement et de communication seront complétés, à chaque fois, par un cours présentiel permettant d’approfondir les connaissances acquises et de les mettre en pratique.

Objectifs de la plate-forme d’apprentissage:

  • Transmission de connaissances spécifiques sur les processus existant dans le domaine du don d’organes par le biais de modules e-learning et de cours présentiels.
  • Augmentation du nombre de donneurs potentiels détectés dans les services de soins intensifs et d’urgence.
  • Harmonisation du processus du don d’organes selon des standards de qualité définis.
    Formation obligatoire dans toute la Suisse des coordinateurs locaux et des coordinateurs de transplantation, avec délivrance de la certification suisse.
  • Évaluation en continu des connaissances des participants sous forme de contrôles des acquis et d’un test final pour la certification suisse.
  • Un module de base comprenant les principales informations sur le don d’organes est à la disposition de tous les corps de métiers liés au secteur de la santé.
  • Le personnel des branches médicales peut traiter des modules d’approfondissement individuels, si besoin est.