Share Mail Print

Franz Immer prend la présidence de FOEDUS

Cette année en avril, les États membres de FOEDUS (European Organ Exchange Organization) ont élu Franz Immer, CEO de Swisstransplant, comme nouveau président. Il a pris ses fonctions à la mi-septembre.

FOEDUS est un regroupement de pays européens visant à promouvoir l’échange transfrontalier d’organes. La plateforme informatique FOEDUS permet de transférer vers un autre État européen un don d’organe qui n’a pas pu être attribué à un receveur compatible à l’intérieur des frontières nationales. FOEDUS s’appuie sur les directives européennes relatives aux normes de qualité et de sécurité des organes humains destinés à la transplantation (2010) et sur la directive établissant des procédures d’information pour l’échange d’organes humains destinés à la transplantation (2012).

Fondation et évolution

La plateforme FOEDUS a été développée entre 2008 et 2013 dans le cadre d’un projet de l’UE afin d’optimiser l’échange transfrontalier d’organes. La fondation suisse Swisstransplant est notamment à l’origine de cette initiative. En 2009 déjà, Swisstransplant avait lancé la « European Children Heart Waiting List » face au taux de mortalité élevé des enfants en attente de transplantation cardiaque (environ 80 pour cent). Grâce à ce projet, les cœurs d’enfant ne trouvant aucun receveur compatible sur la liste d’attente d’un pays pouvaient être proposés aux organisations étrangères partenaires et être transplantés dans les pays avoisinants.

Graphique 1 : États membres (état d’octobre 2020, adhésion d’Eurotransplant pour 2021 en discussion). Source : Foedus

 

 

Échange d’organes facilité

La South Alliance for Transplants (SAT) est une collaboration des organisations nationales française, espagnole, portugaise, italienne, tchèque et suisse dans les domaines de l’échange transfrontalier d’organes, de la formation et de la standardisation des processus. En 2015, les pays de la SAT ont poursuivi le développement de la plateforme FOEDUS.

Aujourd’hui, le programme FOEDUS compte 14 États membres représentant une population totale de 372 millions d’habitants. Entre sa mise en service le 1er juin 2015 et fin 2019, près de mille organes ont pu être proposés en Europe sur la plateforme grâce à cette coopération transnationale. Avec le temps, le nombre d’offres d’organes est monté à environ 18 par mois.

Graphique 2 : Organes échangés grâce à FOEDUS entre le 1er juin 2015 et le 31 décembre 2019. Source : Foedus

 

 

Une évolution à continuer

Le président sortant, Přemysl Frýda, du centre de coordination tchèque KST , a profité de son mandat pour renforcer les structures de l’organisation et élargir le cercle des États membres. Franz Immer, nouveau président de FOEDUS et directeur de longue date de la fondation Swisstransplant, souhaite à présent se concentrer essentiellement sur l’optimisation des processus et sur l’augmentation du nombre de transplantations. Pendant sa présidence, il mettra notamment l’accent sur les aspects cliniques et qualitatifs. L’objectif est également de continuer à renforcer la collaboration internationale.

La pandémie de COVID-19 a dernièrement démontré que la coopération dans les domaines du don d’organes et de la transplantation a fait ses preuves. Les États européens ont davantage échangé sur leurs expériences et leurs consignes, et se sont efforcés d’attribuer dans la mesure du possible des organes aux patients sur liste d’attente dans d’autres pays.

Légende de l’image : Le Dr jur. Přemysl Frýda, directeur adjoint du centre de coordination tchèque KST et le PD Dr Franz Immer, CEO de Swisstransplant, lors de la passation de la présidence à Tachov (République tchèque), masqués en raison de la pandémie de COVID-19. Tous deux sont membres fondateurs de l’association « FOEDUS Organ Exchange Platform ».