Andrea Jakober (38), Glaris (GL)

J’ai subi une greffe du foie en 1998.

Une jaunisse inconnue a entraîné chez moi une insuffisance hépatique. Les médecins me donnaient encore 72 heures et je me suis retrouvée aussitôt sur la liste d’attente des transplantations urgentes. Ma transplantation a eu lieu au bout de 48 heures. Je serai toujours reconnaissante pour cette vie qu’un donneur m’a offerte.

Mes réussites sportives ...

... J’ai déjà participé aux Jeux Mondiaux d’Hiver des Transplantés en 2012 à Anzère et en 2014 en France ainsi qu’aux Jeux Mondiaux d’Été des Transplantés en 2013 à Durban. Succès à la clé, j’ai obtenu aux trois Jeux 1 médaille de bronze, 3 médailles d’argent et 1 médaille d’or.

Ce qui m’attend aux Jeux Mondiaux des Transplantés ...

... Vivre une concurrence sportive et rencontrer une quantité d’athlètes motivés. Mais je suis avant tout heureuse de me retrouver dans une ambiance géniale, de faire des rencontres chaleureuses et de sentir cette joie de vivre à l’ÉTAT PUR.

Ce qui me fait plaisir dans la vie ...

... Ma famille et de bons amis, la randonnée et ma région, le beau pays de Glaris.

Chacun devrait réfléchir à la thématique du don d’organes, car …

… il offre la joie de vivre et peut sauver des vies. Ce n’est pas simple de tout résumer avec des mots. Mais sans mon donneur ou ma donneuse, je serais morte depuis 18 ans et j’aurais manqué beaucoup de choses.