Geneviève Anthamatten (62), Pully (VD)

J’ai subi une greffe des reins et du pancréas en 1999.

J’étais atteinte de diabète insulino-dépendant depuis que j’avais 18 ans. Malgré la maladie, j’ai pu mener une vie normale et faire du sport comme tout le monde. J’ai également donné naissance à un fils. Cependant, en 1992, mon état s’est détérioré en raison d’une insuffisance rénale. Je devais subir une dialyse trois fois par semaine et j’ai fini par être inscrite sur la liste d’attente. Sept ans plus tard, je me suis enfin fait transplanter. Depuis, ma qualité de vie s’est considérablement améliorée et j’en suis reconnaissante.

Mes réussites sportives ...

... J’ai déjà participé dix fois aux Jeux Mondiaux d’Été des Transplantés et cinq fois aux Jeux Mondiaux d’Hiver des Transplantés. Au total, j’y ai remporté 28 médailles, dont 16 d’or dans diverses disciplines de course et de ski. Pendant les Jeux d’Été à Durban en 2013, j’ai même battu le record du 400 mètres dans ma catégorie.

Ce qui m’attend aux Jeux Mondiaux des Transplantés ...

C’est une bonne occasion de remercier les donneurs et de sensibiliser l’opinion publique au don d’organes grâce au sport. Je veux encourager les transplantés et les diabétiques à faire du sport et leur montrer qu’on peut mener une vie active et avoir une bonne qualité de vie, même après une transplantation ou une maladie.

Ce qui me fait plaisir dans la vie ...

Passer du temps avec ma famille et mes amis. Je profite de ma vie à fond et je suis heureuse de pouvoir encore faire du sport.

Chacun devrait réfléchir à la thématique du don d’organes, car …

… il permet d’offrir une nouvelle vie à quelqu’un. Chacun devrait se renseigner à ce sujet, en parler et se décider.