Jessica Habegger (30), Flamatt (FR)

J’ai subi une greffe du cœur en 2001.

Quand j’étais adolescente, j’étais nageuse de haut niveau. J’avais jusqu’à dix entraînements par semaine. Mais en 2001, c’est soudain devenu trop. J’étais tout le temps exténuée et je pouvais à peine monter les escaliers. Quelques mois plus tard, les médecins m’ont diagnostiqué une cardiomyopathie. Je suis tombée dans le coma quelques jours plus tard. Une greffe du cœur était ma seule chance de survie. Je suis sortie du coma après trois semaines seulement avec un nouveau cœur.

Mes réussites sportives ...

... J’ai déjà participé deux fois aux Jeux Mondiaux des Transplantés (au Canada et à Göteborg) et quatre fois aux championnats d’Europe en Irlande, en Italie, en France et en Suède. Je suis toujours passionnée de natation : en tout, j’ai gagné 17 médailles d’or, 20 d’argent et 3 de bronze dans diverses disciplines de natation.

Ce qui m’attend aux Jeux Mondiaux des Transplantés ...

... Comme à chaque édition, une minute de silence pour tous les donneurs afin de montrer notre reconnaissance. Je suis également impatiente de retrouver de nombreuses personnes reconnaissantes ainsi que cette ambiance incroyable. Bien entendu, j’espère aussi ramener une nouvelle médaille d’or à la Suisse.

Ce qui me fait plaisir dans la vie ...

... Mes deux chiens. Pendant mon temps libre, j’aime rejoindre des amis et faire du sport : natation, fitness et cyclisme.

Chacun devrait réfléchir à la thématique du don d’organes, car …

… il permet d’offrir une nouvelle vie à quelqu’un. Grâce à mon donneur ou à ma donneuse, j’ai déjà pu vivre 14 ans de plus. C’est un cadeau énorme, pour moi comme pour mes proches.