Breadcrumb Navigation
Share Mail Print

Informations sur le coronavirus

New COVID-19 recommendations (Berne, 21.01.2021)

New COVID-19 recommendations (Berne, 21.01.2021)

Corona hat auch Einfluss auf die Corneaspende

Corona hat auch Einfluss auf die Corneaspende

La situation pandémique en Europe a une incidence non seulement sur le don d’organes, avec une baisse des activités de transplantation de plus de 20 pour cent en 2020 dans certains pays, mais aussi sur le don de tissus. Le secteur du don de cornée est tout particulièrement touché par un recul des chiffres dans toute l’Europe, qui ont littéralement chuté dans certains pays.

COVID-19 vaccination (Berne, 21.12.2020)

COVID-19 vaccination (Berne, 21.12.2020)

COVID-19 vaccination in solid organ transplant candidates and solid organ transplant recipients.

RECOMMANDATION POUR LES PERSONNES TRANSPLANTÉES (octobre 2020)

Alors que le nombre de cas d’infection par le SARS-CoV-2 confirmés en laboratoire dans la population suisse ne cesse d’augmenter, la deuxième vague de la pandémie de coronavirus a touché la Suisse et presque tous les pays voisins. Le Conseil fédéral et les cantons ont étendu les règles d’hygiène générales (hygiène des mains, port d’un masque, respect des règles de distance sociale) à de vastes domaines de la vie publique, et appellent à la mise en œuvre commune de ces mesures comportementales de manière cohérente. Le nombre de personnes atteintes du COVID-19 dans les hôpitaux augmente rapidement et la surcharge des capacités des hôpitaux est imminente, sinon déjà atteinte dans certains cas. Le taux de mortalité lié au COVID-19 reste faible et ne peut être comparé au taux de mortalité élevé observé au printemps. Pensant de faire partie d’un groupe à risque, de nombreuses personnes ayant subi une transplantation d’organes s’inquiètent cependant pour leur santé.

Les personnes transplantées et la pandémie de coronavirus

Les personnes transplantées et la pandémie de coronavirus

Il n’apparaît pas clairement que le risque de souffrir de complications associées au COVID-19 ou de mourir du COVID-19 soit plus élevé chez les patients ayant subi une transplantation d’organes. Selon la littérature spécialisée, certains éléments portent même à croire que la prise d’immunosuppresseurs post-transplantation d’organes pourrait s’avérer bénéfique en termes d’évolution de la maladie dans le cadre du COVID-19, puisque celle-ci «réprime» la réaction inflammatoire systématique excessive du COVID-19.2 Les facteurs de risque généraux d’une évolution grave de la maladie liée au COVID-19 comprennent notamment l’âge avancé, le diabète sucré, l’hypertension artérielle et la surcharge pondérale.

Indépendamment des observations décrites ci-dessus, les patients ayant subi une transplantation d’organes – comme l’ensemble de la population – sont invités à appliquer les règles d’hygiène dans la vie quotidienne pour prévenir l’infection par le SARS-CoV-1. Les sociétés professionnelles internationales soulignent également que les patients ayant subi une transplantation d’organes ne doivent pas négliger totalement de se rendre à leurs examens réguliers chez leur spécialiste et auprès de l’équipe de transplantation, et que leur suivi doit rester assuré. Il va sans dire qu’en période de pandémie, nous devons trouver des solutions innovantes pour permettre aux patients de bénéficier de consultations médicales personnelles, comme l’utilisation de nouvelles plateformes virtuelles, par exemple.

Vous trouverez ici l’article complet de Prof. Dr Christian Benden (Medical Advisor Swisstransplant) et PD Dr Franz Immer (Medical Director et Directeur de Swisstransplant).

Référence des sources

RECOMMANDATION POUR LES PERSONNES TRANSPLANTÉES (mai 2020)

Swisstransplant conseille aux personnes transplantées/immunodéprimées de tenir compte des recommandations de la Société Francophone de Transplantation. Les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) les ont présentées dans un dépliant correspondant.

RECOMMANDATIONS POUR LES PATIENT/ES TRANSPLANTÉ/ES

RECOMMANDATIONS POUR LES PATIENT/ES TRANSPLANTÉ/ES

Dépliant des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG)

Mesures de prévention Covid-19 dans le domaine du don d’organes et de tissus

Swisstransplant a élaboré diverses directives de prévention concernant Covid-19, en consultation avec le président du groupe de travail de Swisstransplant Infectiologie, Dr. med. Cédric Hirzel.

AIDE-MÉMOIRE COVID-19, 18.09.2020: Mise à jour des mesures de prévention en cas de hausse des infections au coronavirus

AIDE-MÉMOIRE COVID-19, 18.09.2020: Mise à jour des mesures de prévention en cas de hausse des infections au coronavirus

AIDE-MÉMOIRE COVID-19, 19.06.2020: INFORMATIONS CONCERNANT DECEASED/LIVING SOLID ORGAN DONORS

AIDE-MÉMOIRE COVID-19, 19.06.2020: INFORMATIONS CONCERNANT DECEASED/LIVING SOLID ORGAN DONORS

(en anglais)

Aide-mémoire Covid-19, 09 avril 2020: Informations concernant COVID-19 I patient guéri – donneur d’organes potentiel

Aide-mémoire Covid-19, 09 avril 2020: Informations concernant COVID-19 I patient guéri – donneur d’organes potentiel

Aide-mémoire Covid-19, 12 mars 2020 : Informations concernant les donneurs

Aide-mémoire Covid-19, 12 mars 2020 : Informations concernant les donneurs

Aide-mémoire Covid-19, 12 mars 2020 : Informations concernant les receveurs

Aide-mémoire Covid-19, 12 mars 2020 : Informations concernant les receveurs

Präzision zum Entscheid, COVID-19-positive Spender von einer Organspende auszuschliessen

Präzision zum Entscheid, COVID-19-positive Spender von einer Organspende auszuschliessen

(en allemand)

Aide-mémoire Covid-19, 09 mars 2020 : Mesures de prévention dépistage receveur

Aide-mémoire Covid-19, 09 mars 2020 : Mesures de prévention dépistage receveur

Aide-mémoire Covid-19, 06 mars 2020 : Mesures de prévention dans le domaine du don d’organes et de tissus

Aide-mémoire Covid-19, 06 mars 2020 : Mesures de prévention dans le domaine du don d’organes et de tissus

Aide-mémoire Covid-19, 05 mars 2020 : Instruction Coronavirus dans le contexte du don d’organe

Aide-mémoire Covid-19, 05 mars 2020 : Instruction Coronavirus dans le contexte du don d’organe