Les tâches de Swisstransplant

Swisstransplant est chargée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) de tenir la liste d’attente des receveurs d’organes et d’attribuer les organes conformément à la législation. Par ailleurs, elle coordonne la logistique en matière de transport et se charge du décompte des frais dans le processus du don d’organes dans le respect des exigences en matière d’assurance qualité concernant le processus du don d’organes.

Depuis 2009, la fondation est chargée par la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) de coordonner, sur l’ensemble du territoire, les missions des cantons dans le domaine du don d’organes et de tissus fixées par la loi sur la transplantation, de les consolider avec les réseaux de dons d’organes et d’exploiter les synergies.

Pour une meilleure qualité de vie

Swisstransplant, en collaboration avec le personnel médical spécialisé et les partenaires mandatés par la Confédération, les cantons, les hôpitaux et les assureurs, s’engage à offrir une meilleure qualité de vie à un maximum de personnes sur liste d’attente grâce à un don d’organes et de tissus.

Décompte des frais et logistique de transport

Sur mandat de la Fédération suisse pour tâches communes des assureurs-maladie (SVK) et de l’Association H+ Les Hôpitaux de Suisse, la direction de Swisstransplant est chargée de régler avec les partenaires impliqués dans le processus du don d’organes les coûts liés à ce processus et qui ne sont pas couverts par les forfaits par cas SwissDRG versés au receveur, selon des prescriptions et des tarifs clairs.

En l’occurrence, Swisstransplant est responsable conjointement avec son partenaire logistique Alpine Air Ambulance (AAA) de l’ensemble de la logistique de transport en lien avec le don d’organes. De plus, Swisstransplant établit régulièrement des statistiques sur le nombre de donneurs d’organes, de transplantations et sur les délais d’attente.

Assurance qualité avec SwissPOD

Avec la base de données Swiss Monitoring of Potential Donors (SwissPOD) développée pour les soins intensifs et d’urgence, les hôpitaux disposent d’un outil leur permettant de garantir la qualité des processus du don d’organes. Le système est conçu pour permettre d’identifier et de suivre les donneurs potentiels d’organes et de tissus en état de mort cérébrale ou en arrêt cardio-circulatoire. SwissPOD est financé par la CDS. C’est un instrument résultant d’une obligation légale. En sa qualité de mandataire, Swisstransplant est responsable du bon déroulement du processus du don d’organes.