Breadcrumb Navigation
Share Mail Print

Actualités

  • 02.11.2020

    Mit der «erweiterten Widerspruchlösung» soll in der Schweiz die Bereitschaft zur Organspende gesteigert werden. Widerspruchslösung heisst: Man gilt grundsätzlich als spendebereit – ausser, man sagt ausdrücklich Nein. Für den Systemwechsel braucht es eine Änderung des Transplantationsgesetzes. In der Schweiz dürfen einer verstorbenen Person nur dann Organe, Gewebe oder Zellen entnommen werden, wenn das Einverständnis dazu gegeben wurde (Zustimmungslösung). Die Volksinitiative «Organspende fördern – Leben retten» will dies ändern und die «Widerspruchslösung» einführen, wonach Schweigen als Zustimmung gewertet wird. Der Bundesrat unterstützt den Systemwechsel. Ist er auch ethisch vertretbar?

    In der Radiosendung «Kontext» von SRF2 diskutierten: PD Dr. med. Franz Immer (Medical Director - CEO Swisstransplant), Nikola Biller-Andorno (Bioethikerin) und Dr. med. Mathias Nebiker (Präsident CNDO und Netzwerkleiter Organspende Netzwerk Schweiz-Mitte).

    Link zur Sendung

  • 27.10.2020

    Le risque de contamination ou de graves complications lié au COVID-19 est-il plus élevé chez les patients ayant subi une transplantation d’organe ? Si les connaissances à ce sujet sont encore limitées, de plus en plus d’observations montrent que ces personnes, à supposer qu’elles soient en bonne santé et ne se trouvent pas dans un âge avancé, ne présentent pas de risque élevé par rapport au reste de la population standard. En outre, certaines publications semblent indiquer que l’immunosuppression, après une transplantation d’organe, peut même s’avérer bénéfique en termes d’évolution de la maladie en cas de COVID-19.

    Vous trouverez ici l’article complet de Prof. Dr Christian Benden (Medical Advisor Swisstransplant) et PD Dr Franz Immer (Medical Director et Directeur de Swisstransplant). 

    Référence des sources

    Plus d’informations

  • 08.10.2020

    Au cours du 3ème trimestre 2020, le nombre de donneurs d’organes a augmenté d'un quart comparé au 2ème trimestre 2020: Malgré la pandémie persistante de COVID-19, 44 donneurs décédés ont été enregistrés, dont 16 donneurs en mort cérébrale après arrêt cardio-circulatoire (36%). Le nombre d’organes de donneurs post-mortem transplantés en Suisse (132) a de nouveau augmenté au 3ème trimestre 2020 (+17% comparé au 2ème trimestre 2020). Calculé sur les 12 derniers mois, le nombre d’organes transplantés reste toutefois inférieur aux valeurs des années précédentes. Par rapport au 2ème trimestre, qui a été marqué par le pic de la pandémie de COVID-19 au printemps, les importations d'organes ont été nettement moins nombreuses et les exportations d'organes nettement plus nombreuses au 3ème trimestre 2020. Au total, 1425 patients étaient en attente d'au moins un organe à la fin du 3ème trimestre 2020. Cela représente 17 patients de plus qu’au 2ème trimestre 2020.

    Download:

    Archiv: