Breadcrumb Navigation
Share Mail Print

Actualités

  • 17.03.2020

    Dans cette édition du magazine de Swisstransplant, nous mettons à l’honneur celles et ceux qui, à travers leur engagement pour le succès de la transplantation, sont certes peu sous le feu des projecteurs, mais apportent une contribution non moins importante. Barbara Rüsi-Elsener a accompli un tel travail pendant des dizaines d’années. Retraitée depuis peu, la directrice du laboratoire de typisation HLA de l’Hô- pital universitaire de Zurich raconte pourquoi elle s’est passionnée pendant près de 30 ans pour l’immunologie de la transplantation. Dans un tout autre domaine, la société d’informatique Begasoft travaille aussi dans l’ombre pour le Registre national du don d’organes. Son CEO, Tobias Läderach, décrit comment lui et son équipe assurent la protection des données. Liz Schick est également très active en coulisse : depuis bientôt 20 ans, elle organise, sous le parrainage de Swisstransplant, le camp TACKERS dans le Valais pour les enfants transplantés du monde entier. Dans cette édition du magazine, elle raconte pourquoi le camp est si encourageant pour les enfants participants. Eliane Gutzwiller est, elle, plutôt sur le devant de la scène. En décembre dernier, la série documentaire « DOK » en quatre épisodes « Organspende – Ich will leben! » (« Don d’organes – Je veux vivre ! ») a fait son portrait sur SRF1. Ce numéro vous en apprendra plus sur cette courageuse jeune femme.

    Download: Magazine de Swisstransplant no. 42 PDF

    Autres magazines

  • 05.03.2020

    Informations sur le don d’organes et la transplantation
    La situation actuelle en Suisse concernant le coronavirus a également des répercussions sur le don d’organes et la transplantation. Swisstransplant, les hôpitaux de prélèvement et les centres de transplantation ont pris les mesures nécessaires.
    Tous les donneurs d’organes potentiels seront testés au coronavirus au moyen d’un frottis de la zone nasale et pharyngée. Si le résultat de test est négatif (le coronavirus n’a pas été détecté), il n’y a pas de contre-indication au don d’organes. Les organes peuvent être donnés et transplantés. Si le résultat de test est positif (coronavirus détecté), une transplantation pulmonaire est exclue. Les autres organes sont acceptés uniquement pour les transplantations qui sauvent directement des vies et uniquement après consultation préalable d’un médecin infectiologue d’un centre universitaire.

    Informations aux personnes transplantées
    Swisstransplant recommande aux personnes transplantées/sous traitement immunosuppresseur de s’adresser à leur médecin traitant ou au centre de transplantation compétent. Chaque histoire médicale est individuelle, le médecin traitant peut donc évaluer au mieux les mesures que la personne correspondante devrait prendre en vue du coronavirus.

    Pour plus d’informations veuillez consulter notre page d'information sur le coronavirus ou le site web de l’OFSP.

  • 04.03.2020

    En raison de la situation actuelle et conformément aux recommandations des autorités sanitaires nationales et cantonales relatives à la propagation du coronavirus en Suisse, le camp TACKERS du 8 au 15 mars 2020 à Anzère doit malheureusement être annulé.

    Swisstransplant regrette sincèrement cette décision, mais est convaincu qu'elle a été prise dans l'intérêt des enfants transplantés et de leurs parents.
    Nous espérons à l'année prochaine !

    www.tackers.org